[Annecy] Interview Gumball: Blink Industries pour un épisode spécial - Cartoon Network (actualité)
  Cinéma   Séries/TV   SVOD   Mangas   Cartoons   Jeux vidéo Gaming   Événements   Comics
Projet DC Projet MCU
L'équipe Contact

La série des interviews du Festival d'Annecy commence avec l'une des plus drôles que nous avons pu faire après être sorti du panel (studio focus) sur Le Monde Incroyable de Gumball, une interview qui n'était pas prévue du tout mais que Cartoon Network nous a proposé juste avant de rencontrer Ben Bocquelet et Mic Graves, les créateurs de cette série !

Certains d'entre vous ne connaissent pas Blink Industries, c'est compréhensible et je vous conseille tout simplement de découvrir leurs travaux en allant sur leur site officiel. Ils sont essentiellement connus pour leur production "Don't Hug Me I'm Scared" qui est clairement WTF.

Pourquoi Blink Industries au Panel Cartoon Network ? Tout simplement parce qu'ils réalisent une partie d'un des prochains épisodes de Gumball dans lequel Gumball et Darwin deviennent des marionnettes, comme vous pouvez le voir dans les photos ci-dessus et ci-dessous !


Découvrez l'équipe en cliquant sur cette image pour l'agrandir

Combien de temps avez-vous travaillé dessus ?

Joe: Cette section de 3 minutes nous a pris 3 mois environ… Becky: Avec deux semaines de tournage. Joe: Sans compter la pré-production, le storyboarding, le designing… en tout, ça a duré 3 mois environ.

Quand avez-vous commencé à parler de ce projet avec Ben ?

Joe: C'était il y a un petit moment déjà, Becky connaissait Ben… Becky: J'avais fait quelques marionnettes et quelques produits pour d'autres épisodes il y a longtemps et on a continué à parler de cette idée, ça a pris beaucoup de temps de penser à cette partie d'épisode. Simon: C'était quand exactement ? Joe: Quand le travail a commencé… Becky: L'été dernier ! Joe: Donc il y a un an, nous avons décidé de nous y mettre une fois notre projet actuel terminé et nous nous sommes mis d'accord pour faire ça à la fin de la saison 5.

Comment avez-vous procédé ? Avez-vous tourné directement ou fallait-il toujours changer ce que vous aviez préparé ?

Joe: Ce n'est pas aussi facile que ça avec notre façon de travailler. Nous avons Nous trouvons les idées ensemble, nous trouvons des designs que nous leur montrons, ils les approuvent et après ils nous laissent construire les marionnettes avec les décors. Becky: Nous avons beaucoup de références pour Gumball, beaucoup d'informations pour réussir à les faire comme nous le voulions et comme Ben le voulait.

Sur la scène, il y avait deux versions des marionnettes. En avez-vous fait encore plus pour remplacer des pièces cassées ou pour d'autres raisons ?

Joe: En tournant, il faut beaucoup de remplacement : un oeil par-ci, un bras par-là. Parfois, il nous faut quelque chose juste pour une scène ! Simon: Par exemple, quand on doit faire un gros plan d'un main, il nous fallait une main particulière. Becky: On oublie toujours quelque chose ou on peut toujours rendre quelque chose meilleur. En plus, elles sont beaucoup utilisées, on les fait bouger très souvent.

Comparé à votre travail habituel, quel a été le plus gros challenge dans cette partie ?

Joe: Pour nous, c'est tout simplement l'adaptation de l'animation à quelque chose de plus réel avec les marionnettes. Il y a plus de liberté dans le monde de l'animation alors que les marionnettes vont partie d'un monde plus grand qu'il faut découper ou rétrécir avec de plus petits modèles. La taille a aussi été un problème avec le grand final, on ne peut pas tout simplement faire exploser autant de choses.

Donc pas d'effet spéciaux ?

Joe: Il y a peut-être une ou deux astuces. Ou peut-être que nous avons tout fait en CGI et qu'après on a tout cleané pour faire croire que c'était réel ! Simon: Plus sérieusement, vous avez tourné séparément plusieurs explosions, vous les avez ajouté sur des éléments du paysage. Joe: Finalement, rien de généré à l'ordinateur, juste de l'assemblage. Le challenge est venait du fond vert, en plus d'avoir ces personnages il fallait rajouter le gag des personnages en vert (voir photo ci-dessous) alors qu'on filmait déjà sur fond vert. Simon: Vous les avez filmé sur fond vert ? Je vous avais dit que ça ne se faisait pas comme ça ! Il faut plutôt mettre du bleu derrière. Joe: Oui mais en filmant sur fond bleu, on avait toujours en premier plan Gumball qui est bleu ! On aurait pu essayer le fond rose comme auparavant… ou ne pas faire l'épisode ! James: Ou le faire en 2D ? Joe: Mais la série est faite en 2D, non ? James: Ou en 3D ? C'est quoi Gumball déjà ? Simon: Un petit rat ?

En quoi le processus a été différent de vos travaux plus… WTF ?

Joe: On ne voulait pas en faire un épisode trop sombre ou trop sérieux. Le travail a été plaisant avec Ben et Mic qui ont souvent été d'accord avec nos idées, c'était plutôt cool. Beecky: Je pense qu'ils ont aussi une équipe qui régule tout ça donc c'est toujours fun, on fait un bon compromis.

Parlons séries, quelle est votre cartoon préféré ?

Becky: Gumball ! Simon: Gumball ! Joe: Gumball, c'est super ! Moi: Vous avez été payé pour dire ça ? James: Non c'est la vérité, Gumball utilise beaucoup de tons différents, je trouve ça courageaux et incroyable que les équipes aient autant de liberté et que ce soit diffusé sur Cartoon Network. Adventure Time aussi se permet ça… Simon: La Forêt de l'Étrange aussi fait ça ! C'est même meilleur que Gumball. Pour moi, dans l'ordre, il y a : , , Regular Show, et après Gumball ! Moi: Et vous ? Becky: J'aime aussi beaucoup La Forêt de l'étrange mais Gumball me plait bien. Simon: Gumball est tellement différent de ce que nous faisons, tout est dans les émotions mais c'est fait avec un type d'animation différente à chaque plan. Tout le processus semble tellement difficile à maintenir l'attention sur le long terme. Donc ça devient très intimidant de rencontrer ces personnes mains en les rencontrant, on se rend compte que ce sont des personnes comme nous et qu'ils ne sont pas surhumains, ils sont tous tout simplement très bons dans ce qu'ils font et ils travaillent dur sur leur série. James: Pour nous, c'est une fierté d'avoir ce genre d'animation faite à Londres. Bien sûr, il y a des animations très bizarres mais pas de ce genre et de ce "calibre". Donc c'est une chance d'avoir aussi eu ce show à Londres, pour nous qui y sommes aussi, ça a rendu les choses plus faciles !

L'interview de Ben Bocquelet et Mic Graves arrive bientôt est !

Chargement de l'article entier…
Mettre à jour
Une nouvelle mise à jour est disponible !
Accepter
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.