Cinéma Jeux vidéo Événements Séries/TV
WWE
Concours Équipe Newsletter Contact
MENU Cinéma Cartoons Mangas Séries / TV Jeux vidéo  Évents Comics High-Tech Concours
7
10
Un surplus Père-Fils
24 avril 17 14:28

Avec les Gardiens de la Galaxie, Marvel Studios a réussi à instaurer un nouveau space opéra dans notre filmographie, le premier opus fut magistralement orchestré aux petits oignons. C'est moins le cas pour ce volume 2 qui manque cruellement de liant.

Les +
  1. Un ton plus sérieux
    Après un premier opus très fun mais qui donnait pas beaucoup de fond à ses personnages, l'inverse arrive avec le vol 2. James Gunn cherche à apporter plus de profondeurs à la bande et ses nouveaux acolytes pour donner un aspect très famille autour de Star Lord. Il y a une certaine rédemption pour Gamora, Rocket et surtout Yondu mais qui est souvent mal amenée.

  2. Ego l'excellente idée
    Il faut dire que c'était un pari fou de mettre EGO comme le protagoniste principal de ce second volume. Si Kurt Russell gère son rôle et nous fait miroiter monts et merveilles avec ses divers pouvoirs et sa planète. Russell n'arrive pas à rendre son personnage complètement méchant et c'est dommage.

  3. Un équilibre
    Le volume 2 est divisé en deux parties, et arrive à bien switcher entre ses personnages pour avoir constamment un équilibre. La dose de Baby Groot, qui nous offre une scène d'introduction très rafraîchissante, est très bien équilibré pour apporter un humour au bon moment.

Les -
  1. La relation Père-Fils forcée
    Il fallait que la question du père soit absolument résolue sur cette épisode ? C'est la question que je me suis posé à la sortie tellement les dialogues et le cheminement de l'histoire jouent le forcée tout du long. Il est vrai que dans les comics, Pater Quill est le fils de Jason de Spartoi, cela aura-t-il amenée une histoire plus construite...

  2. La musique moins prenante
    La musique avait été un excellent point qui rendait le film encore plus fun lors du volume 1 malheureusement si le début est bien fun par son introduction, la musique est vite oubliée pour revenir qu'à la fin rendant ce volume 2 moins fun et plus difficile par moment.

  3. Temporalité douteuse
    On sait que le volume 2 se passe 4 mois après le premier volume, ce qui est contraire au reste du MCU qui a toujours gardé une temporalité directe avec notre année. Est-ce pour avoir un vrai Groot lors de Infinity War ? En tout cas, ça amène à une évolution trop rapide des personnages pour ma part.


Es-ce l'effet surprise en moins, ou l'écriture moins léchée mais ce second volet est moins fun et prenant. L'équilibre entre l'évolution des personnages et la légère folie de ce space opéra est loupé. Il reste quand même marrant par son introduction et son final. James Gunn devra mieux faire pour son volume 3.