Cinéma Jeux vidéo Événements Séries/TV
WWE
Concours Équipe Newsletter Contact
MENU Cinéma Cartoons Mangas Séries / TV Jeux vidéo  Évents Comics High-Tech Concours
7
10
Un concentré d'encore plus d'action
02 mars 17 11:56

John Wick fut l'une des excellentes surprises de l'année 2015 avec un retour de Keanu Reeves dans un concentré d'action comme on aime. Simple et efficace.

Avec ce deuxième volet, on découvre un peu plus le monde des tueurs à gages qui rattrape notre pauvre John.

Les +
  1. Action à gogo
    Dès le départ, John Wick ne fait pas dans la dentelle avec des combats avec la voiture, au corps à corps et aux divers armes.

  2. Keanu Reeves encore plus badass
    Si cette fois-ci, il parle plus, l'acteur garde son charisme et surtout sa maîtrise des armes.Encore étonné par la dextérité à laquelle il dégaine les armes et la précision.

  3. La chorégraphie des combats
    Chad Stahelski spécialiste des chorégraphies de combats montre encore tout l'implication qu'il a dans le film avec des guns fights de toute beauté qui amène une adrénaline constante. On est happé par la force qui se dégage. Il y a aussi l'histoire derrière la confrérie des tueurs à gages qui amène un peu plus de consistance à John Wick.

  4. Les acteurs secondaires
    Encore une pluie d'acteurs secondaires avec cette fois-ci Ruby Rose et Common en avant. On peut citer Lance Riddick, John Leguizamo, Riccardo Scamarcio, Peter Stormare et mon préféré Ian McShane. Les retrouvailles avec Laurence Fishburne amène son lot de rigolade intéressante.

Les -
  1. Qu'un seul temps mort
    Contrairement au premier volet qui nous mettait lentement l'eau à la bouche avec la découverte du croque-mitaine John Wick. Ici, la légende a été posé et donc on attaque directement le bal de la mort sans réel temps mort à part celui des retrouvailles avec Laurence Fishburne.

  2. La surprise en moins
    Avec la surprise en moins, on s'est à quoi s'attendre et donc par défaut on devient plus exigeant. Alors que John Wick 2 est plus violent et avec une chorégraphie encore plus folle. On reste avec de l'eau dans la bouche. Surement dû à la fin.


Un second volet qui garde la qualité du premier mais met trop de panache à faire plus.