Cinéma   Séries/TV   Streaming   Mangas   Comics   Événements   Jeux vidéo Gaming   Cartoons
Worlds of DC Sorties MCU Swipe CS
L'équipe
7
10
Meilleur que sa promotion
Mohamed Mir 19 décembre 2017 11:38

Jumanji revient une nouvelle fois au cinéma pour une nouvelle aventure à l'intérieur du jeu le plus réaliste qui soit. Robin Williams nous avait fait rêver, est-ce que le nouveau casting (Dwayne Johnson, Kevin Hart, Karen Gillan, Jack Black, Rhys Darby, Bobby Cannavale, Nick Jonas et les lycéens Alex Wolff, Ser'Darius Blain, Madison Iseman et Morgan Turner) va être à la hauteur ?

Une vingtaine d'année s'est écoulée et le Jumanji trouve toujours un moyen de jouer, cette fois il évolue en console de jeu vidéo et piège 4 adolescents à l'intérieur d'une aventure dans la jungle dans la peau des avatars qu'ils ont choisi !

Les points positifs


  1. Meilleur que la promotion


    La promotion était litérallement la même durant 3 bandes annonces qui ne montrent que le côté enfants qui se font aspirer dans le Jumanji sans réelle explication sur le contexte ou détails sur les personnages. Et en voyant le film, on se rend rapidement compte que c'est vraiment meileur que ces quelques images répétées.

  2. Pas un reboot mais une sorte de suite


    Deuxième point essentiel qui n'a pas été mis en avant pendant un bon moment dans ces bandes annonce, le fait que l'histoire ne soit pas un reboot ou un remake mais plutôt une suite. Dans le dernier quart du film, lan Parrish (interprété par le défunt Robin Williams) du film de 1995 est même mentionné.

  3. Une évolution logique du Jumanji


    Aujourd'hui, est-ce que tout le monde joue aux jeux de société ? Est-ce que les jeunes enfants se disent qu'ils vont jouer à un jeu de rôle dans leur chambre ? Ils vont préférer allumer leur console de jeux, le Jumanji le sait très bien et va s'adapter en fonction du jeune adolescent qui en bénéficiera.

  4. Des moments très drôles


    Des personnages qui jouent le rôle d'enfants qui jouent eux-même le rôle de héros d'un jeu vidéo aux interactions entre eux qui sont différentes maintenant qu'ils ont changé physiquement, en passant par les moments sexy qui sont tournés au ridicule, le résultat est drôle. Chacun des 4 personnages obtient son moment de "gloire" ou plutôt d'humour.

  5. Tout public


    C'est typiquement le genre de films que je pourrais voir avec ma famille (et surtout mes parents) parce qu'on garde vraiment l'esprit du premier film et que rien n'est trop gênant ou trop déplacé. Tout est fait pour que l'histoire reste intéressante mais drôle, que plusieurs situations sont souvent tournées au ridicule pour rebondir sur de l'action.

  6. Plusieurs énigmes


    Contrairement au premier film qui imposait une énigme dont il fallait trouver la réponse, ici nos héros doivent parcourir 3 niveaux différents et à travers chacun d'entre eux se trouve un énigme spécifique à chaque fois. L'énigme n'est pas propre au joueur non plus, tout le monde la partage sans vraiment le savoir

  7. Un bon casting qui n'en fait pas trop


    Certaines personnes que je connais ont eu peur pour The Rock, Kevin Hart ou Jack Black (chacun son choix) et pourtant ils arrivent tellement à nous faire rire et à s'amuser dans leur rôle, tout en rigolant d'eux-mêmes qu'on pourrait presque penser qu'ils sont au naturel.

Les points negatifs


  1. Des moments d'effets spéciaux ratés

    Le film n'a pas de grandes prétentieux et on le sent lors de petits moments dans la jungle. Notamment lorsqu'un troupeau de rhinocéros courent après Kevin Hart. Certains de ces moments dans la jungle, surtout avec les animaux, ont vraiment l'air fait à l'ordinateur et s'écarte de la réalité.

  2. Une sortie en fin d'année (et après Star Wars)

    Pour un film qui se passe dans la jungle, j'aurais espéré une sortie en été avec peut-être plus de gens dans les salles de cinéma et pourtant c'est pour Noël que le film sort. Certes, c'est pendant les vacances de Noël et les familles peuvent y aller grâce à la notoriété du nom mais le film reste tout de même entouré d'autres films comme LE CRIME DE L'ORIENT EXPRESS avec un casting de haut niveau, FERDINAND le film d'animation pour les familles et STAR WARS LES DERNIERS JEDI qui n'a pas du tout besoin d'être présenté ici...

  3. [SPOILERS] Le sort réservé au Jumanji à la fin


    Alors que le premier film laissait dériver le jeu Jumanji, qui s'est ensuite échoué sur une plage pour être retrouvé par un jeune père qui a tenté de l'offrir à son fils avant que le jeu se transforme en console de jeu, la fin de ce film permet pratiquement de clôturer la saga et les possibilités de faire une suite.
    À la toute fin de l'histoire, lorsque nos 4 étudiants reviennent à leur école, changés par leur voyage dans le Jumanji, le thème du jeu retentit (comme dans cette vidéo). Et dès que les 4 adolescents entendent ça, ils décident alors de tout simplement détruire la console avec une boule de bowling et la jeter aux ordures.
    Au moins, c'est clair que là, il sera impossible de jouer à nouveau au Jumanji… à moins que…


Jumanji est un très bon divertissement, "mieux que ce à quoi je m'attendais" pour beaucoup de gens, c'est la petite surprise de fin d'année que personne n'attendait et qui s'avère meilleur que le pitch ou la promotion faite par Sony Pictures. Les bandes annonce ont caché (ou gâché) le potentiel du film, certes très comique mais aussi très sérieux avec l'histoire d'adolescents qui doivent grandir rapidement dans un jeu... sans pouvoir vraiment jouer puisque les enjeux sont réels et importants.

Ce n'est pas un blockbuster mondial qui fera autant de bruit qu'un film AVENGERS par exemple mais il suffit largement pour passer un bon moment dans une salle de cinéma, en famille ou entre amis, seul ou accompagné (de préfèrence accompagné) pour rire avec les acteurs mais aussi rire des acteurs qui se moquent eux-mêmes d'eux-mêmes en fin de compte avec des réflexions et des moments très sympathiques à regarder.


Publicité



Accepter
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.