[Critique] La Grande Aventure LEGO® 2 (7/10) - Tout en musique… un peu trop ?
  Cinéma   Cartoons   Mangas   Séries/TV   Jeux vidéo Gaming   Événements   Comics   High-Tech
L'équipe Newsletter
Contact Nous rejoindre
7
10
Tout en musique… un peu trop ?
20 February 19 21:37

Si vous n'avez pas encore regardé le premier film LEGO à être sorti au cinéma et à avoir lancé la salve des films LEGO® au cinéma, il serait peut-être temps de s'y mettre pour être prêt.e.s pour pouvoir regarder la suite qui débarque 5 ans plus tard. Entre temps, le grandissant Warner Animation Group nous a fourni 2 films spin-off (LEGO® Batman en 2017 et LEGO® Ninjago en 2018) et les réactions ont laissé à penser une petite chute d'intérêt pour les films autour des petites briqes jaunes, le public n'est pas à fond…

Est-ce que ce deuxième volet, annoncé depuis quelques temps déjà, sera à la hauteur du premier film que personne n'attendait et qui a pourtant surpris le monde entier ? Le WAG remet le couvercle pour une nouvelle aventure encore plus folle avec plus de musiques, plus de paillette, encore plus de méta et bien plus de choses que personne n'a vu venir. Si vous n'avez pas peur de ch**r des paillettes de vos oreilles, voici ce qu'il faut savoir avant de le voir :

Les +
  1. LEGO s'offre une suite
    Le simple fait que THE LEGO MOVIE s'offre une suite est suffisant pour que ce soit un point positif pour ma part. J'ai beaucoup apprécié le premier film, qui non seulement offrait une nouveau type de film pour un plus large public (les films LEGO® DC ou LEGO® Star Wars ne comptent pas, ils sont spécialisés et ne sortent qu'en diffusion télévisée ou en DVD/Blu-Ray/Digital) mais offre aussi le moyen d'encore plus étendre son univers !
  2. Un monde futuriste et apocalyptique
    Si vous avez aimé Mad Max Fury Road, vous allez adoré la version presque parodique de ce qui est devenu aussi un monde post-apocalyptique, dark et violent qui a changé tout le monde. Bricksburg est devenu Apocalypseburg et tout commence à l'opposé total de ce qui nous avions vu au début du premier film, sauf pour Emmet qui tente toujours de rester optimiste en fin de compte.
  3. Batman en loveur
    Après avoir été un grand romantique, Batman est un rappeur qui sait manier les mots et montrer qu'il est le meilleur. Et qui dit chanson, dit aussi chanson d'amour ! Comme annoncé lors du panel WAG au Annecy Festival 2017, Batman est un peu la demoiselle en détresse qui se fait enlever pour une raison particulière mais pas forcément une situation qui le mettra en danger… au contraire, c'est tout l'opposé, tout cela sert à un but bien précis qui pourrait tout arranger !
  4. Plus de personnages féminins
    En dehors d'avoir Cool-Tag et Unikitty, c'est assez sympathique d'avoir de nouveaux personnages féminins comme le général Sweet Mayhem ou encore la Reine aux milles visages, qui ont bien plus à ouvrir qu'on ne pourrait le croire et surtout pas mal de temps d'apparition à l'écran… en espérant un peu plus 
  5. Une histoire d'acceptation
    Sans trop en dire sur la fin du film, il s'agit finalement d'une histoire sur l'acceptation (qui vont avec la tolérance et le partage) mais aussi d'avoir à comprendre qu'il ne faut pas rejeter les personnes qui nous entourent ! Lorsque le film montre une scène au début, elle reste à travers les yeux du petit garçon qui était en train de créer un univers de briques mais son avis n'est pas forcément objectif puisqu'il voit sa soeur comme un ennemi… rien de plus !
  6. Des moments cons mais drôles
    Que ce soit les moments musicaux ou la classe légendaire de Batman qui tombe parfois à l'eau ou encore Superman tel qu'il ne sera jamais, c'est un moment assez drôle à voir pour tout le monde. Ils sont bien éparpillés à travers le film, de manière à ne pas trop en avoir dans un seul moment et se retrouver avec plusieurs vides. C'est tout l'opposé !
  7. Les autres gammes LEGO® sont présentes
    Ce film LEGO® va beaucoup plus loin que les briques classiques que tout le monde connaît et met non seulement en avant la gamme vue à la toute fin du premier film, mais aussi tous les autres produits que LEGO® a développé au fil des années : Duplo et Friends sont aussi de la partie. Logique par rapport à l'histoire mais aussi publicité bien placée !
  8. On sait enfin pourquoi Marvel n'est pas dans le film
    En plein film, vous entendrez un petit mot drôle sur la raison de l'absence des héros du studio d'à côté !

Les -
  1. Batman en loveur
    C'est à la fois drôle et aussi triste de voir le héros solitaire et souvent très froid de Gotham City devenir un pseudo-loveur qui se fait avoir psychologiquement comme un débutant. C'est vraiment dommage qu'on perde le côté cool du chevalier noir de Gotham pour un côté presque bouffon du roi complètement gaga et amoureux fou.
  2. Trop musical ?
    Je ne l'ai pas ressenti mais je peux comprendre que les gens puissent y penser, ça a même été le cas lors de notre projection. Le premier film avait l'avantage d'avoir sorti un titre accrocheur un peu comme ce que Disney fait depuis toujours (Tout est super génial en VF / Everything is awesome en VO) mais cette fois, il n'y pas qu'une seule musique et on se croirait un peu dans une parodie de musical en fin de compte. Positif ou négatif, à vous de voir !
  3. Trop de meta peut tuer la méta
    La première grande aventure LEGO® nous emmenait dans un recoin que personne n'attendait : tout se passe dans l'imagination d'un petit garçon… mais pas totalement puisque notre cher Emett pouvait réagir et bouger. Et dans cette suite, les "humains" ont un plus grand rôle et une plus grande part d'apparition à l'écran… mais est-ce totalement nécessaire ? Devrions-nous vraiment avoir autant d'humains dans ce film d'animation et cassent-ils un peu le rythme du film ? Sont-ils finalement une simple extension des jouets qui finalement apprennent à prendre vie pour améliorer la vie des humains comme dans Toy Story… ?! Bref, la méta !

C'est un peu difficile de choisir entre le premier et le second film, tout dépendra vraiment de votre ressenti en sortant du premier film. Celui-ci va vraiment plus loin sur tous les points, autant dans l'intrigue, que dans l'exploration des univers Lego, que la relation familiale qui aura un lien sur les figurines qui elles-mêmes auront un lien sur cette relation… Enfin bref, on va plus loin et je peux comprendre que ce soit compliqué à aimer. Si le fait de voir Batman se faire enlever vous fait kiffer, alors c'est fait pour vous !

Chargement de l'onglet critique
Accepter
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.