[Critique] La Voie de la Justice (2020) 7.5/10 - Deux grandes performances étouffées par une fin moyenne
  Cinéma   Séries/TV   Streaming   Mangas   Événements   Comics   Jeux vidéo Gaming   Cartoons
Worlds of DC Sorties MCU Swipe CS
L'équipe Contact
7.5
10
Deux grandes performances étouffées par une fin moyenne
Mohamed Mir 28 January 2020 20:52

Quand une personne est accusée à tort, il ne reste qu'une personne qui peut lui rendre espoir de liberté et tenter de le défendre aux yeux de la loi : son avocat. Michael B. Jordan campe le rôle de ce jeune avocat Bryan Stevenson qui donne la réplique à Jamie Foxx, l'accusé à tort Walter McMillian. Que vaut l'adaptation de cette histoire vraie ?

Les points positifs


  1. Une histoire pleine d'émotions

    Cette aventure humaine et pleine de compassion montre tous les états par lequel l'homme peut passer : peur, détresse, perte de confiance, espoir, joie, colère, rage et le soulagement. C'est un peu le chemin parcouru pour passer d'une émotion négaive à une émotion positive qui va caractériser le personnage de McMillian durant tout le film, lui qui était très rétiscent à l'idée d'avoir un nouvel avocat et qui avait accepté son sort. Stevenson de son côté va osciller entre l'espoir et le doute.

  2. Le duo gagnant Jordan-Foxx

    Sans Michael B. Jordan pour exprimer la détermination de Stevenson ou Jamie Foxx pour interpréter l'évolution de McMillian, le film n'aurait clairement pas la même saveur. Ils portent l'histoire avec une performance exceptionnelle durant tout le film.

  3. S'attaque au racisme

    Implicitement et explicitement, c'est un sujet traîté dans le film. Pas besoin de le voir en anglais avec les accents pour comprendre le côté communauté fermée d'une ville qui a tout de suite accusé un homme noir avant même de vérifier les preuves. Et c'est assez progressif, comme on peut le remarquer avec l'arrivée de l'avocat noir qui arrive dans une nouvelle ville pour faire revenir une histoire qui a chamboulé toute la ville.

  4. Un problème intemporel et actuel

    Faire de fausses accusations et jouer l'autruche, c'est tout ce que le film montre des forces de l'ordre et des personnes qui annoncent "rendre justice" avec cette faire. Personne n'a jugé bon de vérifier l'affaire, les preuves et si tout collait, au contraire… le fait d'avoir un coupable, même si ce n'est pas le réel meurtrier, arrange grandement les forces de l'ordre et la communauté qui peuvent vivre une paix même si celle-ci n'est pas réelle.

  5. Pas totalement un happy ending

    Finalement (spoiler alert), notre avocat arrive à sauver son client mais n'arrive pas forcément à sauver tout le monde. Dans le film, un des autres condamnés qu'il va tenter de défendre sera exécuté malgré tous les efforts qu'il aura fourni pour tenter d'alléger sa peine. Et c'est d'autant plus frappant parce que le spectateur, en même temps que Bryan, s'attache à ce condamné à mort qui assume son crime malgré les circonstances mentales dans lesquelles il se trouve.


Les points négatifs


  1. Le reste du casting part aux oubliettes

    Brie Larson, Tim Blake Nelson ou encore Karan Kendrick sont un peu mis de côté avec la performance du duo principal. C'est peut-être l'histoire qui veut ça et l'intrigue qui mène à cette conclusion mais le film se retrouve avec un superbe casting qui n'a pas utilisé leur plein potentiel pour briller. À la rigueur, on peut encore dire que Rob Morgan IV s'illustre un peu plus mais c'est peut-être le seul…

  2. Une fin fade qui manque d'impact

    Le grand final est assez positif mais semble freiné, manquant d'un peu de punch pour vraiment marquer la différence entre l'emprisonnement et la liberté, entre l'injustice et la justice… Sans compter que l'on passe de sa libération à un discours contre la peine de mort qui tourne à l'humour entre les deux héros assez brusquement…


Conclusion


Encore une fois, pas besoin d'être un blockbuster qui fait tout péter pour plaire au public. Pour quelqu'un qui n'a pas connu l'histoire de Stevenson, c'est assez intéressant. Mais pour quelqu'un qui la connait, il semble y avoir des écarts entre la réalité et le film. Dans les deux cas, le film n'arrive pas à totalement séduire jusqu'au bout&hellip, malgré la performance énorme des deux acteurs principaux.


Publicité



Accepter
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.