Cinéma   Séries/TV   Streaming   Mangas   Comics   Événements   Jeux vidéo Gaming   Cartoons
Worlds of DC Sorties MCU Swipe CS
L'équipe
7
10
Le top de la 3D
Mohamed Mir 19 juin 2015 14:42

De retour pour une troisième aventure sur grand écran, sans Gru et surtout en tant que personnages principaux. Toute histoire à ses débuts et Illumination Entertainment s'est offert offert le petit "luxe" d'expliquer les débuts des Minions, quel est leur but et surtout qu'étaient-ils avant de rencontrer Gru.

Dans une période où les films d'animation sont encore plus nombreux et encore plus vus par le public, ce sont essentiellement les 3 minions (Bob, Stuart et Kevin) qui sont à l'honneur sur un fond de recherche sans fin et de film d'espion. Les Minions peuvent-ils séduire cette fois-ci ?

Cliquez ici pour dévoiler les Spoilers

Les +


  1. La 3D


    Quand un film est diffusé en 3D, il faut se méfier puisque la 3D relief ne se sent pas toujours. Or cette fois, Dès les premières scènes du film, on sent que la 3D est bien travaillée et l'envie de la rendre plus réaliste à chaque petit moment.


  2. Retour aux origines


    Une histoire se doit toujours d'avoir un début et une fin, c'était l'occasion parfaite pour expliquer d'où les minions viennent et comment ils sont devenus ce qu'ils sont avant de travailler pour le grand méchant Gru. L'histoire est relativement simple et facile à comprendre !


  3. Une vision très parodique


    Autant dire qu'en regardant les minions, il ne faut pas s'attendre à quelque chose de trop sérieux ni de très éducative, c'est vraiment du délire et de la rigolade à fond. Tout le film est comme ça, autant par rapport aux minions que par rapport aux animaux et surtout les humains. Il suffit de voir la vision de l'Angleterre que véhicule le film : tous les clichés y sont, du thé aux grandes dents, rien n'est mis de côté.


  4. Des références de films d'espions


    Un grand méchant qui cherche une équipe pour voler quelque chose de très précieux avec des gadgets très futuristes crées par quelqu'un de plutôt "cool" et zen… et puis les minions qui passent de mission en mission, entre la recherche d'un nouveau boss puis le vol de la couronne ou encore les sauvetages à répétition, c'est clairement quelques codes du genre d'espion qui est repris, toujours de manière satirique.


  5. Une histoire démente


    En voyant l'histoire des minions, c'est un peu difficile de ne pas penser « plus c'est gros, mieux ça passe ». Ces bêtes jaunes ne vieillissent pas, n'ont toujours pas appris à parler une vraie langue et peuvent rigoler en 2 secondes de n'importe quoi… ils ont tout vu et tout vécu.


  6. Beaucoup de nouveaux personnages


    À Annecy, j'ai appris qu'il avait été demandé de trouver une vingtaine de nouveaux méchants pour ce film… la personne qui s'en chargeait a fini par en apporter plus de 150 ! Et certains sont tellement simples qu'ils en deviennent parfait, comme le clown qui jongle avec des bombes !


  7. Une symbolique des gestes


    Pierre Coffin et Kyle Balda ont réussi, une fois de plus, à exprimer des choses au travers de la gestuelle des minions et aussi des autres personnages. Chaque geste compte et exprime quelque chose d'important, les expressions et les "bruits" se superposent pour agrandir l'émotion qu'ils vont susciter auprès des spectateurs.



Les points negatifs

  1. Un long métrage au lieu de plusieurs courts


    Il faut avouer que les minions sont partout et que la vente de leurs produits fonctionne plutôt bien. Ce film pourrait bien être le tournant de tout cette vague minions : si c'est un échec, toutes les branches liés à ce film en souffriront, mais je pencherai plus pour un succès, et là il pourrait y avoir encore plus de produits. Après Carrefour et son jeu de cartes, tous les jouets et même les Tic Tac Minions goût banane, il pourrait bien en avoir encore plus !


  2. La grande méchante trop peu présente


    Scarlet Overkill est pratiquement le premier personnage du casting, la grande méchante du film, c'est elle qui donne une mission aux minions et pourtant… elle est absente durant plus de la moitié du film !


  3. Bon film mais pas au point d'y retourner


    J'ai vraiment apprécier de regarder les minions, c'est un film dans lequel on rit suffisamment mais l'histoire ne va pas vous éblouir au point de vouloir le regarder plusieurs fois en boucle contrairement à d'autres films d'animation qui sortent cette année.



"Lé buddies" s'offrent une aventure sur grand écran qui pourrait tout aussi bien être divisé en plusieurs courts métrages mais Scarlet Overkill sert de fil conducteur en reliant les différentes parties même si elle n'est pas assez présente dans les aventures des minions.

L'un des points positifs du film repose sur le fait qu'ils nous transportent à travers le temps et l'espace avec leurs origines et leurs aventures pour trouver un nouveau (méchant) chef à suivre. Entre leur apparition, l'extinction des dinosaures ou même les différents moments de l'Histoire auxquels ils auraient participé, ils ont tout vu et tout vécu.

Cependant, beaucoup de détails ne sont pas clarifiés et le scénario manque d'un petit quelque chose… Les deux premiers films Moi, Moche & Méchant avaient une sorte de fil conducteur fort et une histoire qui tenait la route sans nous donner l'impression d'être coupés à la hache !

Donc le scénario est assez simple et se laisse apprécier mais pas au point d'avoir envie d'analyser chacune des scènes ou d'en faire le film d'animation de l'année pour le grand public. C'est surtout le côté barge et délire qui vont séduire les spectateurs et par dessus tout, la 3D est comme la cerise sur le gâteau !


Publicité



Accepter
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.