Cinéma   Séries/TV   Streaming   Mangas   Comics   Événements   Jeux vidéo Gaming   Cartoons
Worlds of DC Sorties MCU Swipe CS
L'équipe
6
10
Poirot s'efface pour une intrigue plus glauque
Mohamed Mir 7 février 2022 18:15

Dans la continuité du Crime de l'Orient Express sorti en 2017, Kenneth Branagh reprend à la fois le rôle principal du détective Hercule Poirot et aussi sa casquette de réalisateur pour nous faire voyager à travers une croisière sur le Nil qui se termine avec 3 meurtres.

Les points positifs

  1. Plusieurs rebondissements

    Pour quelqu'un qui n'a pas lu le livre ou vu le film de 1978, c'est assez intéressant de voir que l'intrigue garde l'ensemble de ses rebondissements qui réussiraient presque à perdre le spectateur même si plusieurs indices sont posés à travers le film pour faire comprendre qui est coupable. Il y a donc de la surprise mais pas vraiment tant que ça, surtout si on connaît l'oeuvre d'origine.

  2. Une seule mort ne suffit pas

    Un peu comme le point précédent, le fait qu'il y ait plusieurs rebondissements est aussi justifié par le nombre de meurtres qui s'enchaînent alors que l'on pourrait s'attendre à seulement voir Linnet mourir. Mais c'est dans la tragédie que l'histoire prend forme et surtout tente de brouiller les pistes.

  3. Plus de Poirot et moins de Poirot

    En se mettant un peu plus en retrait dans le but de vraiment plus laisser l'intrigue se dérouler, on découvre un peu plus le passé du personnage pourquoi il est tel qu'il est aujourd'hui, avec son comportement assez froid et quelques unes de ses excentricités. C'est peut-être apporté de manière très explosé, dans le sens où ce n'est pas non plus très structuré.

  4. Le casting fait un bon travail

    C'est aussi le propre du whodunnit mais chacun des talents a son moment de développement et son exposition sur scène mais c'est tout de même très plaisant d'avoir des comédiens et des comédiennes qui savent ce qu'ils font. Si nous prenons l'exemple de Gal Gadot, qui est souvent critiquée pour son jeu d'actrice ne faisant pas l'unanimité, disons que c'est plutôt passable cette fois. S'il n'y avait pas Emma Mackey au casting, ce serait Kenneth Branagh qui volerait la vedette. Ce sont donc ces deux noms qui se démarquent le plus et l'ensemble du casting fait un travail passable même si c'est souvent en tant que support pour certains personnages.

Les points négatifs

  1. Pas de réelle surprise

    C'est le côté un peu négatif dans le fait de garder intact l'oeuvre d'Agatha Christie. Bien sûr, c'est autant un point positif qu'un point négatif mais on aurait parfois presque espéré vouloir être surpris avec la fin de l'histoire. Le dénouement est le même que dans les livres et d'une certaine manière, c'est comme un petit plaisir gâché.

  2. Armie Hammer / Letitia Wright

    Avec les différentes histoires qui ont surgi sur la toile l'année dernière, Disney et 20th Century Studios se retrouvent avec un acteur qu'ils ne peuvent pas utiliser lors de la promotion et même qu'ils ne peuvent pas remplacer puisque son rôle est un peu trop important dans l'histoire et qu'en plus, le film était probablement terminé avant la pandémie. Donc à défaut de pouvoir retourner ses scènes, le film sortira mais va-t-il y avoir un incident sur l'accueil du film en salles et le possible boycott de l'acteur ? Et c'est aussi une possibilité qui pourrait être évoquée pour l'actrice Letitia Wright qui est l'une des personnalités de Hollywood qui n'hésite pas à faire entendre ses doutes autour du vaccin contre le COVID-19. Mais sachant que la plus grande cible du film devrait être plus âgée, à moins d'être très actifs sur les réseaux sociaux, elle ne devrait pas vraiment être sensibles aux histoires qui tournent autour de ces deux talents.

  3. Un problème de rythme

    L'histoire avance très souvent à un rythme inégal, ce qui fait perdre tout sens de climax et donne une impression de longueur. Le simple dénouement de l'histoire est malheureusement amené trop rapidement, avec des flashbacks rapides et un Hercule Poirot qui semble plus dominé par la colère que par la pitié, même si l'ensemble du film s'intéresse à l'amour et à la trahison.

  4. Était-ce nécessaire ?

    Avec son look old school, le film sort du lot des sorties actuelles qui vont toutes être assez énormes au box office mondial mais après le succès du premier film, cette suite va-t-elle suivre le moment alors qu'elle donne l'impression d'être au moins le quatrième épisode et même plutôt une série qui commence à s'essoufler.

Conclusion

Malgré que le passé de Poirot est rapidement amené et encore plus rapidement oublié, la cinématographie et l'histoire sont intéressantes et on ne pouvait que s'attendre à quelque chose d'esthétiquement réussi de la part de Branagh. Cependant, le mystère un peu viellot n'a pas l'air d'avoir le sens du rythme et nous perd à un moment.

L'appréciation de ce film dépendra de votre avis sur le film précédent, le voyage dans le train et la croisière sur le bateau ont certains points en commun mais sont différents dans leur dénouement, avec cette fois une fin plus tragique pour l'ensemble des personnages de l'histoire.

La seule réelle surprise de l'histoire réside dans le passé du personnage ce qui l'a « poussé » à laisser pousser sa moustache… mais même là, il y a un manque de cohérence dans la marque qui se trouve sur le visage du personnage rasé et avec sa moustache.

Mais là où cette adaptation créé un paradoxe, c'est le fait que l'on voit à quel point Branagh aime son personnage mais aurons-nous envie de voir encore le détective belge après ce film ? Il mériterait peut-être une meilleure fin.


Publicité



Accepter
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.