[Critique] Spider-Man Far From Home (2019) 8.5/10 - Le meilleur des films Spider-Man ?
  Cinéma   Séries/TV   SVOD   Mangas   Cartoons   Jeux vidéo Gaming   Événements   Comics
Worlds of DC Sorties MCU Swipe CS
L'équipe Contact
8.5
10
Le meilleur des films Spider-Man ?
Mohamed Mir 27 June 2019 15:04

Second film solo mais aussi cinquième aventure de l'acteur Tom Holland sous le costume de Peter Parker ou Spider-Man, il est non seulement celui qui a incarné le personnage le plus de fois au cinéma mais aussi celui qui a pris le plus de costume et cette nouvelle aventure lui permettra d'en porter deux de plus. 

Que vaut FAR FROM HOME ? Pourquoi cette deuxième aventure a un sens énorme pour le MCU ? Comment Peter Parker va-t-il ressentir la perte d'Iron Man ou plutôt de Tony Stark dans sa vie finalement… ça et plein d'autres points que le film aborde en font sa force et on le sent assez rapidement ici !

Les points positifs


  1. Le choix des musiques

    Du générique de début avec le logo Marvel Studios à un moment spécial durant lequel Peter obtient son nouveau costume, les choix musicaux sont intelligents et pertinents !

  2. L'introduction la plus originale

    Quand vous voyez dans les transports que FFH est la suite d'Avengers Endgame, on vous le fait ressentir dès le début du film avec un moment tellement drôle, qui est en plus animé par un choix musical ÉNORME !

  3. MJ plus intéressante que dans le précédent

    Ce film permet d'en découvrir un peu plus sur le personnage incarné par Zendaya et donc l'apprécier u peu plus. Non seulement, on découvre une autre facette de sa personnalité dans ce nouvel univers mais aussi elle s'ouvre un peu plus et communique plus avec les autres. Et bonus, elle a un rôle plutôt important vers la fin du film, plus que les précédentes versions de Mary-Jane en tout cas !

  4. Un partage entre la vie d'ado et la vie de héros

    C'est un point qui a toujours été abordé d'une certaine manière dans les films mais cette fois, c'est un peu plus différent. Peut-être que le voyage scolaire joue beaucoup là-dessus, mais la romance entre les adolescents qui profitent de leur trip fait clairement opposition à la vie super-héroïque aux responsabilités monstres de Spider-Man. Et cette lutte à l'intérieur de Peter va faire avancer tout le film, notamment sur le fait qu'il va douter de lui-même par rapport à ses propres choix.

  5. L'histoire d'une passation de pouvoir

    Spider-Man est-il à la hauteur ? Peter est-il le nouvel Iron Man ? Que valent les Avengers ? Peut-on faire confiance à Peter et Spidey ? Ce sont des questions qui vont revenir très fréquemment, littéralement pendant tout le film. Et tout comme Tony, Peter va en prendre plein la gueule sur un plan mental aussi bien que sur le plan physique.

  6. L'idée d'un multivers

    Je ne vais rien dire de plus là dessus. Tout est à voir dans le film, notamment l'explication de Quentin Beck / Mysterio (Jake Gyllenhaal).

  7. Prendre Mysterio plutôt qu'un autre personnage

    Ce qui rend Quentin très intéressant et même plutôt appréciable, c'est le fait qu'il dégage quelque chose de fort et de crédible. Il est finalement dans l'histoire le point de pivot de Peter, lui servant un peu à faire la transition entre sa vie avec un mentor comme Tony Stark et sa vie sans mentor, il réussit à conseiller Peter peut-être parce qu'il cherche plus à l'écouter que n'importe quel autre personnage jusque là dans cet univers.

  8. Twist à moitié inattendu

    Mysterio est un personnage très intéressant dans l'histoire parce qu'il a tout pour être un méchant et tout pour être un gentil mais on sent qu'il cache quelque chose&hellip, mais pas ça ! Et c'est bien amené en tout cas, surtout le détail qui fait un retour clé sur des événéments passés, vous allez sûrement apprécié le niveau de détails fait dans ce film pour tenter d'être consistant encore plus crédible.

  9. Une grande imbrication dans le MCU

    En dehors de HOMECOMING qui se positionnait juste après CAPTAIN AMERICA : CIVIL WAR, en ne mentionnant que Captain America et en montrant Iron Man, FAR FROME HOME va plus loin et embrasse totalement l'univers dans lequel il se trouve. Plusieurs super-héros sont mentionnés, les Avengers ne sont peut-être pas présents mais tout est fait pour que l'on comprenne que c'est complètement enraciné dans cette continuité après les événements d'AVENGERS INFINITY WAR et AVENGERS ENDGAME. Et on sent les retombés d'Endgame rapidement dès le début du film quand il est question des Avengers mais aussi de la mort d'Iron Man à travers tout le film.

  10. Deux scènes post-génériques différentes des autres

    Marvel Studios nous a habitué à avoir une scène plutôt drôle (et sans réel intérêt) et une scène qui tease réellement la suite du MCU. Dans ce cas, les deux scènes ont un petit côté drôle mais elles ont aussi (et surtout) un grand rôle pour la suite du MCU, non seulement pour Spider-Man mais aussi pour tout l'univers étendu des super-héros Marvel et c'est ce qui rend ces deux scènes vraiment intéressantes pour l'ouverture de la Phase 4 du MCU !

  11. Un caméo totalement inattendu

    Si vous n'avez pas lu les critiques américaines ou les spoilers déjà présents sur le net, vous savez peut-être de quoi je veux parler. Cette petite surprise fera plaisir aux fans de Spider-Man de longue date (hum hum des premiers films). Mais on n'en dira pas plus pour le moment, pensez juste à quelque chose d'assez flagrant pour que tous les fans réagissent à l'unisson en voyant cette personne !

  12. Une vraie critique de leur réalité

    "Ne t'excuse jamais d'être la personne la plus intelligente dans la pièce" et "Les gens croient à n'importe quoi" sont deux phrases qui peuvent imager parfaitement ce point. Il existe un constat assez fort dans le film sur la société de cet univers, mais aussi la société en général d'un certain point de vue, sur le fait que les gens sont prêts à croire en tout et qu'ils croient souvent en n'importe quoi tant que c'est spectaculaire. J'ai vu ici la critique d'une société de consommation extrême qui baigne dans la culture du spectaculaire sans chercher derrière le nuage de fumée qui nous noie…


Les points negatifs


  1. Twist à moitié attendu

    Tout le monde sait que Mysterio est un maître des illusions donc malgré une promotion très intelligente, on sent depuis le début qu'il cache quelque chose… même si son personnage est énorme et appréciable, on s'attend à ce qu'il va faire. Et d'un côté, ce n'est pas vraiment une mauvaise chose mais c'est un point qu'il faut quand même soulever !

  2. La répartition du film


    Découpé en deux (voire trois) parties, certaines personnes auront du mal avec le début du film qui est un peu lent en soit et qui ne montre pas vraiment grand chose d'héroïque. Tout ne sert qu'à mettre en place la seconde partie et la troisième partie totalement écrasante dans laquelle on voit des scènes d'actions encore jamais égalées en terme d'intensité dans un film Spider-Man.

  3. Les bandes annonce sont trompeuses


    Encore une fois avec Marvel, quitte à faire une bande annonce autant changer certains détails… je trouve ça encore dommage de faire ça de cette façon et laisser planer un suspens qui n'a pas vraiment lieu d'être.


Conclusion


Pour un peu plus de 2 heures de film, SPIDER-MAN FAR FROM HOME nous divertit à un point où on ne voit pas du tout le temps passer. Suite parfaite à AVENGERS ENDGAME, ce film fait à la fois un lien entre cette fin de Phase 3 et le début de la Phase 4 encore incertaine aujourd'hui pour les fans impatients qui ne savent pas encore à quoi s'attendre.

En naviguant entre des sujets simples comme l'école ou les relations et des sujets plus complexes que l'on attend d'un film de super-héros, on arrive à voir de nouvelles facettes de Peter Parker et notamment tout ce à quoi il fait face, faisant ainsi un réel parallèle entre Tony et lui. La fin du film est peut-être rapide mais les deux scènes sont absolument essentiels pour le futur du MCU !



Publicité



Accepter
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.