[Critique] Spy (2015) 8/10 - Le meilleur film de Melissa McCarthy
  Cinéma   Séries/TV   SVOD   Mangas   Cartoons   Jeux vidéo Gaming   Événements   Comics
Projet DC Projet MCU
L'équipe Contact
8
10
Le meilleur film de Melissa McCarthy
Mohamed Mir 01 June 15 14:41

Un nouveau film d'espion en 2015 ? C'est un petit peu la mode en ce moment avec le très bon Kingsman: Services Secret, bientôt Agents Très Spéciaux Code UNCLE ou encore plus tard . Sauf que ce n'est pas n'importe quel film d'action qui prendrait un sujet sérieux pour une grande aventure, SPY est bien un film d'action mais aussi une comédie. On s'en rend compte en regardant le casting, Jason Statham

(qui nous a habitué à des films assez badass)

partage l'affiche avec le charmant Jude Law et une actrice qui s'est démarqué dans les comédies : Melissa McCarthy.


Pour être honnête, je ne comptais pas du tout voir ce film. La raison est simple : Melissa McCarthy. Je n'aime pas vraiment ses films puisqu'elle joue souvent un rôle énervant dans lequel elle crie souvent ou joue la femme oppressée et jugée par son physique. Mais l'ambiance comédie, le reste du casting (et l'occasion de voir Jason Statham, elle et le réalisateur Paul Feig à Paris) m'ont incité à quand même aller le voir.

Les +


  1. Un nouveau type d'espions


    Fini l'espion qui s'occupe de tout en solo ou qui a une équipe qui l'épaule sur le terrain… faîtes place aux espions qui ont une assistante qui les dirige dans leur oreillette depuis le quartier général.


  2. Parfait mélange d'humour et d'action


    Quand vous voyez un espion qui, en plus d'être classe et badass, réussit à vous faire rire… c'est quelque chose qu'il ne faut pas manquer.


  3. Une héroïne forte


    Le premier nom au casting est celui d'une femme (Melissa McCarthy) et bien que son rôle ne soit pas important au début, chaque moment du film montrera le meilleur de son personnage. Elle passera donc de l'assistante timide et renfermée à cette espionne pleine de punch, grande gueule et affirmée.


  4. Une bonne histoire


    C'est assez facile de se dire qu'un film d'espion ne concerne qu'un incident diplomatique ou une histoire d'informations qu'il faut voler ou encore une querelle entre deux pays… mais là, c'est surtout l'histoire d'une femme qui veut s'affirmer et qui va le faire avec comme motif une vengeance, bien sûr la vengeance n'animera pas vraiment longtemps sa mission mais son ambition grandira en continuant et sa confiance aussi.


  5. Melissa McCarthy que l'on supporte


    Ceci ne reflète que mon point de vue. Comme je l'ai dis plus haut, je ne supporte pas vraiment les rôles de Melissa McCarthy parce qu'elle en fait trop la plupart du temps. Mais cette fois, elle m'a agréablement surpris, ce rôle qui est pourtant à l'opposé de ses films précédents. Elle est vraiment plus sur de l'action que de la satire et ça s'apprécie !


  6. Jason Statham en boulet


    « Rick Ford est un très bon agent, il fait juste les mauvais choix. » comme l'avait dit le réalisateur en personne, Paul Feig, lors de la masterclass du film. Lui qui nous avait habitué à des personnages très sérieux et très badass, nous offre cette fois une performance qui fera comprendre à ses nouveaux fans qu'il est très drôle quand il le veut. Imaginez tout simplement l'agent qui savait tout, qui a tout vécu et qui a survécu. C'est tellement too much qu'on en rigole déjà !


  7. Visuellement très réussi


    S'il faut aller plus dans le détail, le rendu de l'image est très réussi. De l'éclairage au cadrage, les sènes sont bien étudiées et bien travaillées. Surtout pour les scènes de combat !


  8. Des combats épiques


    Ce qui fait le succès d'une scène de combat, c'est sa crédibilité. En plus d'avoir des scènes d'actions réelles, Paul Feig a choisi d'y rajouter quelques ralentis qui rendent encore plus spectaculaire ces moments mais aussi beaucoup d'humour ! Par exemple, un personnage secondaire va mourir assez rapidement et pourtant les ralentis feront de cette scène un moment assez drôle et absolument pas triste.


  9. Une scène qui changera tout


    Si je devais choisir une scène dans tout le film qui résume à quel point le film mélange l'action et l'humour tout en gardant un petit effet de surprise, ce serait vers la fin : une scène durant laquelle Susan Cooper (Melissa McCarthy) se bat contre Lia (Nargis Fakhri) dans une cuisine, un combat qui ne s'arrête pas et qui s'améliore, bien sûr avec de petits ralentis et des coupures qui la rende encore plus drôle.


  10. Un film qui voyage


    Le film vous fait voyager à travers Rome, Paris ou encore Budapest mais il a été entièrement tourné à Budapest (Hongrie). C'est plutôt réussi !


  11. Une nouvelle vision de Paris ?


    Généralement, notre capitale Paris est très bien représentée dans les films même s'il se peut qu'on y voit quelques courses poursuites, on y voit que les meilleurs quartiers de la ville. Paul Feig a préféré nous faire rire en nous montrant un quartier un peu plus malfamé de la ville, dans lequel les hôtels font peur et les gens font des choses dans les rues… no spoilers !


  12. Aldo


    L'acteur Peter Serafinowicz incarne un certain Aldo, l'agent de la CIA qui est posté en Italie. C'est un des personnages masculins qui vous fera le plus rire avec Jason Statham, non pas pour sa maladresse mais pour son amour (trop) poussé des femmes qui le conduisent à être beau parleur un instant et grand pervers le moment suivant.
    Il vous surprendra surtout dans la dernière scène !


  13. L'apparition d'un guest


    Attention, dans la catégorie "Je joue mon propre rôle", j'appelle 50 Cent. Rappeur le temps d'une soirée privée, rien de bien spécial… jusqu'à la scène finale durant laquelle il pourra même rajouter une petite phrase sur un autre rappeur !


  14. Le soucis du détail


    Pratiquement chaque détail du film est vu, revu, visité et revisité. C'est assez dur de retrouver des détails qui ont été oubliés ou laissés de côté.


Les points negatifs

  1. Une nouvelle vision de Paris ?


    Il se peut que certains parisiens trouvent ce petit détail méchant. Je le mets là juste pour contre-balancer avec le dernier point positif.


  2. L'introduction du film fait très spoof movie


    Contrairement au résultat final, le film commence un tout petit peu mal avec une introduction qui donne l'impression d'une parodie de Skyfall 007 - James Bond 23. Les effets et la musique semblent vraiment faire une parodie de ce qui a été pris pour l'introduction de Skyfall.


  3. Quelques faux raccords


    Durant la course poursuite en scooter, on voit clairement Melissa McCarthy en train de conduire… mais quand la caméra filme de haut ou de loin, on se rend directement compte qu'une doublure prend parfois sa place. Le visage trompe et surtout, les talons qu'elle portait ne sont plus présents…


  4. De la surprise mais aussi du prévisible !


    Le premier rebondissement du film servira de dernier rebondissement, et on s'y attend tellement (on l'espère carrément) mais c'est dommage de savoir que des moments sont complètement prévisibles.


Dans l'ensemble, si vous regardiez des dessins animés… je trouverais assez normal de comparer SPY à Duck Dodgers. Je vous laisse faire votre petite recherche pour comprendre l'univers et la comparaison. En tout cas, SPY offre un soucis du détail et un mélange que l'on trouvait souvent dans les films d'action comme ceux de Jackie Chan qui, eux aussi à part égale de l'action et de l'humour pour plaire à tous.

Melissa McCarthy forme peut-être, une fois de plus, un duo improbable avec Jason Statham mais ils se donnent la réplique de façon fluide et tellement naturelle qu'on en oublierait vite qu'ils ne font pas parti des mêmes univers. Chacun met un pied dans l'univers de l'autre et l'explosion finale donne un résultat qui se laisse regarder facilement et sans problème.

Au delà de ça, les personnages restent tous assez atypiques et uniques en leur genre. Ils n'ont rien à envier aux autres et ils se complètent même relativement bien. Certains auront une préférence pour Jason Statham qui joue l'espion un peu fou, d'autres choisiront Jude Law qui incarne le meilleur des espions et il y a encore d'autres choix en passant par Peter Serafinowicz qui joue la caricature d'un italien, Morena Baccarin en espionne parfaite en tout point ou Nargis Fakhri en femme fatale

(mon coup de cœur beauté fatale du film)

.

Chargement de l'onglet critique

Publicité



Mettre à jour
Une nouvelle mise à jour est disponible !
Accepter
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.