Cinéma Jeux vidéo Événements Séries/TV
WWE
Concours Équipe Newsletter Contact
MENU Cinéma Cartoons Mangas Séries / TV Jeux vidéo  Évents Comics High-Tech Concours
8
10
Une référence du football à contrôler
15 mars 17 15:35

La référence footballistique du jeu vidéo revient avec de nouveautés qu'on attendait depuis un certain temps. Un nouveau moteur graphique issu de Battlefield, un nouveau mode et une amélioration de gameplay rendant le jeu plus exigeant.


Le mode Aventure

Parlons de la grande nouveauté de suite, le nouveau mode Aventure où l'on incarne Alex Hunter, un jeune joueur anglais qui veut percer en Premier League, la première division anglaise. Si il y a les cinématiques et une histoire derrière, et qu'on peut choisir n'importe quel club anglais, le mode est trop court avec seulement une saison. Il fait la même erreur que NBA2K16 l'année dernière. Il y a des progrès à faire même si je me suis pris par cette histoire de famille et de rivalité.

Les autres modes bien améliorés

Le mode Carrière a eu droit à une nouveauté intéressante, la gestion du club, où vous avait des objectifs financiers, formations et d'images qui différent selon l'importance du club. Avoir une meilleure vision du travail en dehors de l'équipe est un plus constructif de la part de EA Sports.

C'est surtout Ultimate Team qui a eu droit à des changements avec l'ajout de FUT Champions qui est un tournoi hebdomadaire qui permet de se qualifier pour la finale de la Interactive World Cup. Malheureusement la gestion des serveurs EA ainsi que le lag switch empêche un vrai plaisir dans cette compétition. L'autre ajout est le SBC (Squad Building Challenge) où on peut utiliser les cartes qu'on ne veut pas garder pour créer des équipes spécifiques permettant d'avoir des meilleurs cartes. Là aussi, le SBC a malheureusement ses limites car il faut mettre le prix pour avoir de très bonnes cartes sur FUT.


Le grand chamboulement du Gameplay

Oh la la la la !!! Si l'année dernière, le gameplay était plus défensif, cette année il l'est moins, EA Sports a cherché un juste milieu et il l'a raté. Encore une fois le gameplay basique du "je fonce tout droit" marche toujours... Les bugs des gardiens est récurrent, les passes approximatives malgré qu'on est bien appuyé sur le bouton. Mais le meilleur reste la gestion des fautes, le football est devenu du catch... Le nouveau système de penalty est lui aussi moyen. Je finirai sur indéboulonnable rééquilibrage qui fausse les matchs. En multijoueur, le jeu peut être un vrai calvaire. Si le plaisir du football est encore là, il est moins fort cette année.

Un moteur graphique fantastique

Le moteur Frostbite fait son arrivée et rend le jeu tout simplement magnifique ajoutant encore plus de réalisme aux stades, aux public et aux joueurs. On croit encore plus regarder la TV et non jouer à FIFA.


CONCLUSION

Si EA Sports cherche à améliorer son jeu, on comprend car il y a de beaux ajouts mais qu'il se fasse correctement pour rester le n°1 des jeux de football car PES frappe à la porte.