Cinéma   Séries/TV   Streaming   Mangas   Comics   Événements   Jeux vidéo Gaming   Cartoons
Worlds of DC Sorties MCU Swipe CS
L'équipe
6.5
10
Parfait pour les plus petits
Mohamed Mir 25 novembre 2021 01:32

En cette fin d'année qui sera assez chargée en termes de sorties grand public au cinéma, chacun des films cherchera à tirer profit de la corde nostalgique et Clifford le gros chien rouge n'échappe pas à la règle mais reste celui qui vise en priorité un public plus jeune.

Les points positifs

  1. Parfait pour les enfants (et la famille)

    Il n'en faut parfois pas beaucoup pour plaire aux enfants. Ici, c'est un peu de magie et un chien rouge devenant énorme qui va leur suffire. Les gags sont simples et on sait dans quelle direction le film se dirige à chaque fois. Bien sûr, pour le public plus adulte, il ne faut pas s'attendre à quelque chose de très profond ou à un humour tordant avec des double-sens. Mais tous les clichés que l'on attend d'un film pour les plus jeunes sont là : le méchant qui en fait des tonnes, l'enfant qui ose tout, un amour profond entre l'enfant et son animal de compagnie, un petit génie, des moments gênants pour les enfants, le voisinage avec des accents qui feront rire et de la magie pour finir sur une bonne note.

  2. Des messages positifs

    En plus de vraiment se pencher sur l'idée de la différence et de l'acceptation des particularités de chacun et chacune, comme Emily qui n'arrive pas à entrer dans le moule de sa nouvelle école ou comme Clifford qui est rouge et énorme, le film continue évidemment la modèle des films pour enfants : le harcèlement c'est mal et mentir c'est mal.

  3. On se fait rapidement à son design

    Si le design de Clifford vous fait peur en regardant l'affiche ou les bandes-annonces, il faut savoir qu'il devient presque secondaire au bout de quelques minutes de visionnage. Ce n'est pas aussi effrayant que la première version de Sonic le hérisson et cela reste un chien, donc finalement une fois les lumières éteintes dans la salle, l'histoire nous emporte.

Un point d'amélioration

  1. Un design un peu trop réaliste

    C'est le débat des adaptations hybrides live-action/CGI (prise de vues réelles et animation en images de synthèse) : le personnage va-t-il être convaincant ? Et aujourd'hui, nous avons l'exemple parfait pour parfois répondre à cette question : Sonic le Film a réussi le pari et aurait peut-être pu servir d'inspiration ici. Au lieu de s'orienter vers une représentation d'un vrai chien en changeant la couleur de ses poils, quelle aurait été le résultat avec un look un peu plus cartoon ? C'est peut-être l'un des points qui pourrait gêner pas mal d'adultes qui s'attendent à le voir animer mais pas forcément ressembler à un vrai chien une fois animé.

Conclusion

Pas besoin de connaître le matériel source, que ce soit les bandes-dessinées ou les dessins animés (Clifford, Bébé Clifford ou la nouvelle série sur Prime Vidéo), pour savoir que le film fait le travail. Les enfants seront séduits par l'humour et les gags assez simples, les gros plans sur les moments de rigolade en groupe et la morale sur l'acceptation de ceux qui semblent les plus marginaux autant à l'école que dans la vraie vie.

Avec une cible très jeune, il est normal de ne parler que de la version française (qui est la version que Paramount nous a présenté) mais je serai presque curieux de revoir le film juste pour pouvoir comparer le travail de traduction et surtout l'accent américain de Jack Whitehall, que nous avons vu plus tôt cette année au cinéma dans Jungle Cruise.

Entre aujourd'hui et le moment où j'ai pu voir le film, le 27 octobre 2021, le film est sorti aux États-Unis et nous avons appris qu'une suite venait tout juste d'être commandée. Si le studio veut tenter de gagner de la visibilité auprès des adultes, il faudrait penser à rendre Clifford un peu plus grand et voir si ce design ne pourrait pas être un peu plus optimisé.


Publicité



Accepter
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.