[Critique] Hellboy (2019) 6.5/10 - Comme un gout d'inachevé
  Cinéma   Séries/TV   Streaming   Mangas   Événements   Comics   Jeux vidéo Gaming   Cartoons
Worlds of DC Sorties MCU Swipe CS
L'équipe Contact
6.5
10
Comme un gout d'inachevé
Mohamed Mir 10 April 2019 00:09

Titre alternatif:

L'Enfer des fans des HellBoy de Guillermo Del Toro et Ron Pearlman.

Après les deux films du réalisateur Guillermo Del Toro, sortis respectivement en 2004 et en 2008, apparaît le reboot du démon créé par Mike Mignola après l'abandon d'un 3ème épisode. En 2008, HELLBOY 2 s'était fait écraser par la sortie de THE DARK KNIGHT et c'est ce qui avait causé des chiffres faibles, au point où personne n'a voulu financer la suite espérée par Del Toro. Cette année, le box office est bien plus chargé, le réalisateur Neil Marshall et le nouveau héros David Harbour seront-ils à la hauteur du pari risqué ?

Les points positifs


  1. Un reboot qui refait parler de HellBoy


    Après le petit échec du second film en 2008, le personnage issu des comic books de chez Dark Horse a été condamné à tomber dans l'oublier des écrans de cinéma. Avec ce film, c'est l'opportunité de faire revenir le personnage diabolique sous les feux des projecteurs tout en faisant à nouveau parler des films de Del Toro. Tout le monde y gagne en visibilité et au moins, cette version différente a le mérite d'exister et de tenter le pari fou d'un reboot.

  2. Moins de personnages introduits


    Contrairement aux premiers films, il y en a moins qui arrivent dès le début et même dans le film entier. Et c'est plutôt une bonne chose, d'une certaine manière Marshall a allégé l'histoire pour ne pas trop en faire et se donner la possibilité de développer ces personnages dans le cas d'une éventuelle suite.

  3. Une autre méchante


    L'erreur à ne pas faire, comme dans le reboot des 4 FANTASTIQUES (2015), c'est de reprendre les mêmes personnages et les mêmes ennemis.

  4. Ed Skrein qui s'est retiré


    En août 2017, nous apprenions qu'Ed Skrein avait été choisi pour incarner le rôle de Ben Daimio mais une semaine après cette annonce, l'acteur s'est tout bonnement retiré pour combattre le whitewashing et laisser la possibilité pour un acteur asiatique d'incarner ce rôle d'asiatique. Respect pour ce geste, c'est même Daniel Dae Kim qui a pris sa place.

  5. Ian McShane


    Il est classe, il en jette et il parle mal. Que demander de plus à cet acteur ?

  6. Rated-R


    Sûrement motivé par le succès des films DEADPOOL et DEADPOOL 2, le fait d'avoir un film Rated-R permet plus de liberté (et d'un côté plus de risques) à vouloir se libérer de toutes contraintes. Les personnages ne sont pas censurés ou édulcorés et la violence n'est pas diminuée. Vous voulez du sang ? Vous en verrez plein, avec plein d'effets spéciaux pour les éclaboussures !

  7. Deux scènes post-générique


    Elles sont un peu longues à apparaître et dans le même état d'esprit que les autres comic book movies du moment : la première tease ce qui pourrait arriver s'il y a une suite et la seconde est plus comme une blague.


Les points negatifs


  1. Des effets spéciaux dans le rush


    Je ne suis pas encore sûr du budget du film mais soit ça, soit le film a du être bouclé trop rapidement parce qu'il y a pas mal de plans séquences ou des scènes entièrement faites en 3D qui semblent assez brouillonnes ou pas encore totalement terminées. Et c'est dommage, on sent qu'il y a du potentiel mais tout est gâché pour un résultat qui fait un peu production cheap.

  2. Un fin qui manque de quelque chose


    Le combat final entre La Reine Sanglante et HellBoy se termine étonnement vite, trop vite. Toute l'histoire implique une grande bataille phénoménale, imbriquée de plusieurs moments qui devraient définir le futur de HellBoy mais ça finit comme un soufflé dégonflé. Pas de réelle résistance et pas de réel combat finalement, c'est un peu le chaos, contre une méchante générique aux motivations génériques et tout est réglé sans aucune explication mais beaucoup de raccourcis. Serait-ce pour préparer une version plus longue lors de la sortie vidéo ?

  3. Le maquillage à refaire


    Je vous laisse le choix de regarder les images du film, on se rend assez rapidement qu'en regardant le visage de profil, le maquillage de David Harbour lui donne un effet de David Boreanaz quand il se transformait en vampire dans la série Buffy. Je ne sais pas comment j'y ai pensé mais c'est un détail qui tue le personnage qui est censé avoir des traits plus carrés que triangulaires…
    De plus, certains ont l'art de maîtriser les effets pratiques, dont le maquillage, pour faire croire qu'un acteur ou une actrice devient un personnage fictif totalement différent voire même inhumain. Cette fois, il est difficile d'être aussi plongé dans cet univers fantaisiste tant le maquillage semble bâclé pour HellBoy. Il suffit de regarder sa bouche quand il parle ou quand il s'énerve et ouvre grand la bouche. On voit clairement sa bouche à l'intérieur du maquillage, un peu comme on voyait les humains dans les costumes de Tortues Ninja dans les films des années 90.

  4. Des scènes des bandes annonces ont été retirées


    Je ne vais en citer qu'une, le baiser de notre cher HellBoy et la reine sanglante. Ce n'est pas dans le film et ça aurait peut-être ajouté un peu plus d'intensité et de logique quant aux visions de notre démon qui a vu le futur dans lequel il risque de plonger l'humanité toute entière.

  5. Les bandes annonce ont (presque) tout dévoilé


    Si vous avez vu les bandes annonces, rien que les 2 dévoilées il y a quelques mois, vous aurez malheureusement vu une bonne portion du film. Il y a même des images de la fin du film, après avoir battu Nimue la sorcière. Et on ne peut pas vraiment dire que c'est un point positif…


Ce reboot a le mérite d'exister mais ne plaira pas forcément à tout le monde. Le côté Rated-R peut attirer, surtout on veut voir un film qui se lâche un peu mais il manque toujours un petit quelque chose dans plusieurs aspects du film : dans l'histoire, sur les effets spéciaux ou encore toute la fin avec le combat rapidement terminé. HellBoy va devoir vite convaincre mais j'ai un peu "peur" pour le film qui risque d'être un peu oublié du grand public qui pourrait privilégier d'autres blockbusters à cette même période…

Entre AVENGERS ENDGAME qui sort 2 semaines plus tôt, POKÉMON DETECTIVE PIKACHU qui sort le même jour, JOHN WICK 3 PARABELLUM (du même distributeur) qui sort une semaine plus tard ou encore ALADDIN 2 semaines plus tard et 3 semaines plus tard le combo GODZILLA 2: ROI DES MONSTRES + ROCKETMAN… autant dire que le film de Neil Marshall a intérêt à marquer les esprits pour ne pas se faire oublier et reproduire le même scénario que HELLBOY II: LES LÉGIONS D'OR MAUDITS en 2008.


Publicité



Accepter
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.