[Critique] Un Amour d'Hiver (2014) 7/10 - Il ne s'agit pas d'une histoire vraie, mais d'une histoire d'amour
  Cinéma   Séries/TV   SVOD   Mangas   Cartoons   Jeux vidéo Gaming   Événements   Comics
Projet DC Projet MCU
L'équipe Contact
7
10
Il ne s'agit pas d'une histoire vraie, mais d'une histoire d'amour
Mohamed Mir 19 March 14 14:15

Pour la plupart des films que j'ai pu voir, se faire un avis était rapide. Surtout que j'aime le cinéma pour ce qu'il peut vendre comme rêve ou comme moyen de s'évader du quotidien. C'est assez rare d'être déçu par un film ou d'être confus, et là… c'est le cas !

L'affiche du film ne parle pas vraiment du film, c'est un simple instant qui ne captive pas toute la magie que l'on y voit. Ce qui fait qu'au premier abord, on pense à un film à l'eau de rose, quelque chose d'un peu "gnangnan". Et malheureusement pour certains, c'est un peu le cas, pas tant que ça !

Colin Farrell nous a tellement habitué à le voir dans des rôles d'actions (Minority Report, Phone Game, Fright Night, Total Recall...) mais récemment il a préféré se tourner vers les films un peu plus poétiques avec plus d'émotions () et aujourd'hui ce film. C'est plutôt bien parce qu'à force de voir l'acteur joué des rôles de gens qui ont peur ou qui sont méchants, on voudrait voir le reste des facettes. Et puis clairement, j'aime bien l'acteur donc je mettrais un point de film au film en question.

Le reste du casting est assez intéressant puisqu'on y retrouve Russell Crowe (précédemment dans et bientôt dans )

qui y campe le rôle du premier méchant, un démon qui pourchasse un de ses "employés" Peter Lake. C'est beau de voir cet acteur, généralement calme et posé, jouer le rôle de quelqu'un qui ne tient pas en place et qui a beaucoup de tic. Au dessus de lui, vous retrouverez (avec une grande surprise) Will Smith dans le rôle de Lucifer en personne, le roi des enfers a pris un petit cours de relooking express ! Et aussi dans le rôle de Beverly Penn, la jeune tuberculeuse rousse dont Peter tombe amoureux et qu'il voudrait sauver, ce sera Jessica Brown Findlay qui est très jolie en rousse. On sent la joie de vivre dans son personnage et aussi sa timidité.



Honnêtement, le film vous fera un effet bizarre. Une belle histoire d'amour mais une grande déception quand elle tombe à l'eau (littéralement). Le film est inspiré du best-seller du même nom mais garde une certaine liberté que les adaptations cinématographiques peuvent offrir. Comme parfois de ressembler à certaines autres œuvres.

Si vous vous rappelez du "film" Dragon Ball Evolution, vous vous souviendrez que les adaptations américaines de mangas japonais ne sont pas vraiment réussies. Et cette fois, j'y ai vu une toute petite pointe de Saint Seiya avec le cheval qui vient aider Peter Lake quand on le voit déployer ses ailes. Rien que le pégase qui est le soutient moral dans une histoire fantastique, c'est un petit indice. Mais aussi la façon dont il l'aide à la fin quand ils sont sur la glace, c'est exactement ce que l'on voit dans le générique de début de Saint Seiya.

Je ne fais pas de reproche, je constate simplement ce que j'ai vu. Et le fait de se dire que les étoiles sont des anges et qu'une fois notre mission sur Terre terminée, nous monterons au ciel, je ne sais pas pour vous mais cela m'a bien fait penser à du Disney. L'histoire aurait très bien pu être adaptée et distribuée par Disney, un amour éternel qui va à l'encontre du temps et qui joue sur les lumières !


C'est dur d'avoir un avis bien précis sur le film, l'histoire devrait être entraînante mais quelques petits clichés et des déceptions dans le film font pencher la balance. Autant dire que même si le film me plait, je dirai autre chose sur la fin. C'est mignon de voir qu'un miracle peut le faire vivre plus de 100 ans pour sauver une autre jeune fille mais j'aurais préféré qu'il sauve quand même Beverly Penn !

Chargement de l'onglet critique

Publicité



Mettre à jour
Une nouvelle mise à jour est disponible !
Accepter
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.