[Critique] Avengers : l'Ère d'Ultron (2015) 6/10 - La folie des grandeurs
  Cinéma   Séries/TV   SVOD   Mangas   Cartoons   Jeux vidéo Gaming   Événements   Comics
Worlds of DC Sorties MCU Swipe CS
L'équipe Contact
6
10
La folie des grandeurs
Mohamed Mir 19 April 2015 15:57

Les Avengers de Marvel se rassemblent pour une seconde aventure cinématographique encore plus grande et totalement différente. Une fois de plus, le film Avengers clôture la phase dans laquelle il est (ici la Phase 2) avec une "dernière" aventure dans laquelle ils vont se battre contre un ennemi commun (Ultron) avant de se séparer à nouveau.

Plus long, plus mature, plus obscur, plus complexe et plus décisif dans ses choix, ce nouvel Avengers n'a pas vraiment beaucoup de choses à envier au film précédent. Bien sûr, la surprise de la découverte n'est plus là mais les attentes sont très grandes et les promesses le sont tout autant.

Le film annonce Captain America : Civil War pendant plusieurs scènes mais la fin, qui est assez "happy ending on se reverra mon ami", change complètement la donne.


Après Iron Man 3, Thor : Le Monde des Ténèbres et Captain America : Le Soldat de l'Hiver, la réunion est nécessaire pour mettre à nouveau la main sur le sceptre de Loki. Cet objet, aussi "banal" soit-il, sera la clé du film du début à la (presque) fin. Ce qui fera de ce deuxième volet d'Avengers un film avec une aspiration plus grande que simplement terrestre sans que ça le soit vraiment.

Vous vous rappelez des Pierres de l'Infini ? Il en existe 6 et la quatrième va être "crée" pour ainsi dire, ce qui nous rapproche de plus en plus du grand méchant Thanos.

Toute l'histoire est rythmée par une dualité constante, un peu comme des matchs de tennis de table. Entre les répliques qui fusent, les combats qui montrent de nouvelles coalitions, les tensions ou même plus, tout se fait par deux… ou presque. Il n'y a qu'un personnage qui sera seul dans toute l'histoire du film et qui volera en quelque sorte la vedette sans vraiment trop en faire, loin de là.

Avengers 2 ne peut pas vraiment être comparé au premier opus tant l'histoire, la forme et les objectifs en sont différents. On peut simplement se dire que ce second opus est plus long, plus poussé, plus mature et moins condensé pour le grand public. C'est un film qui ose plus qu'auparavant et va jusqu'au bout de son idée.

Les +


  1. La plus grande réunion Marvel Studios


    Jusqu'à aujourd'hui, nous n'avions pas eu autant de grands super-héros dans un film des Studios Marvel, pas moins de 12 personnages emblématiques des derniers films sortis récemment réunis sur grand écran.


  2. Aucun risque de répétition


    Comme je l'ai dis plus haut, ce n'est pas constructif de le comparer aux détails prêt du film sorti en 2012, il faut le prendre comme un film à part qui change le thème de la salle.


  3. L'arrivée de 2 nouveaux personnages


    Histoire de donner un nouveau souffle aux Avengers, deux nouveaux personnages viennent s'ajouter au film : Wanda et Pietro Maximoff, les deux "Optimisés" dotés de super-pouvoirs.


  4. Le retour de 2 autres personnages


    Iron Man 2 et Captain America 2 ont dévoilé deux nouveaux personnages : War Machine (Don Cheadle) et Faucon (Anthony Mackie). Leur retour sera bref mais très intéressant pour la suite !


  5. Une petite introspection


    Les Avengers qui se détruisent de l'intérieur, c'est une bonne idée. Mais c'est aussi une idée qui peut s'appliquer à la vie de tous les jours dans un groupe.


  6. Joss Whedon sait jouer sur les émotions


    Tout le film semble être bien plus sérieux, plus sombre et plus dangereux dans un certain sens mais cela n'empêche pas qu'il y ait d'autres petites émotions de rien du tout… comme les moments de colère, la tristesse, la joie et surtout l'humour !


  7. Les liens qui se créent entre les personnages


    Je l'ai précisé plus haut, le film repose sur une dualité constante des détails et les liens se forment concrètement dès à présent : Captain America / Thor et leur idéal de la justice, Hulk / Iron Man et leur passion pour la science, Black Widow / Hulk et le fait qu'elle soit la seule à le calmer, Ultron / Iron Man pour la relation père-fils etc…


  8. La Bromance Captain America/Thor


    Le seul point positif avec cette nouvelle "alliance" c'est de voir de nouvelles combinaisons de coups pour se débarrasser de tout un groupe, le Mjölnir et le bouclier en vibranium s'allient parfaitement.


  9. Iron Man est au centre de l'histoire mais pas complètement…


    Ce film se centre en grande partie sur les 3 figures des Avengers : Captain, Thor et Stark. Mais un personnage viendra tout changer, puisque dans les comics il est le dernier survivant des Avengers face à Ultron. C'est le seul qui saura comment les fédérer à nouveau pour un dernier combat.


  10. La mort d'un personnage


    Voilà comment montrer que ce film gagne en maturité et en obscurité. La mort du personnage en soit n'est pas vraiment utile mais bien amenée, histoire de toujours mettre en avant le personnage qui est au centre du film. C'est la suite qui sera utile puisque cette mort apportera certaines émotions dans l'intrigue.


  11. La dernière phrase du film


    « Avengers(…) » et Joss Whedon coupe Captain America à ce moment précis. Pur génie !


  12. La scène de mi-générique


    Le bonus n'est pas en après le générique cette fois, elle est en plein milieu. Et pour faire simple, on sent que Avengers (3) Infinity War approche doucement mais sûrement.

    [SPOILERS] La scène mi-générique se concentre tout simplement sur Thanos qui récupère (enfin) le Gant de l'Infini. Et puisque Thor dit dans le film que c'est un mauvais signe que 4 des 6 gemmes de l'Infini apparaissent, je vous laisse deviner quel sera le lien avec les prochains films Marvel jusqu'au prochain Avengers (3) Infinity War, partie 1 et partie 2.


Les points negatifs

  1. Le flou autour de Captain America 3 Civil War


    Durant tout le film, Stark et Rodgers se chamaillent et vont même jusqu'à se battre, tout est là pour installer Civil War. Et la fin du film vient tout embrouiller avec un joli happy end en mode "Vous allez me manquer"… Autant directement terminer sur un grand désaccord et lancer Civil War ?


  2. La trahison de l'intérieur, c'est du déjà vu


    Même si la plus grande partie du temps, Wanda ne fait que leur révéler leur plus grande peur, le contrôle de l'esprit est quelque chose que nous avons déjà vu plusieurs fois aussi bien chez Marvel que DC Comics. Mais rien que chez Marvel, le sceptre de Loki contrôlait les esprits, Bucky l'ami de Steve Rodgers était contrôlé…


  3. Et la réaction humaine ?


    Après tous les dégâts et les combats menés par les Avengers, nous ne voyons pas vraiment ce que pensent et disent les médias sur eux. Certes, l'Agent Hill y fait allusion une fois pour leur dire de se mettre à l'abri et nous voyons rapidement la réaction des civils qui fuient la ville lors du combat Iron Man Hulkbuster contre Hulk mais pas de débat lancé, ni de journalistes furieux qui cherchent à interdire les super-héros… rien qui puisse, une fois de plus, concrètement lancer Civil War.


  4. Ultron un grand méchant qui s'est auto-détruit


    L'un des méchants les plus ambitieux des films Marvel ces derniers temps mais sûrement pas le plus charismatique, la seule chose qui le caractérise vient du fait qu'il déteste les Avengers et se fixe sur leur extinction et celle de l'humanité. Pourquoi ? Parce que les hommes sont une menace pour eux-mêmes ? Et c'est tout ? Toute son histoire se résume à faire l'inverse de ce que Tony Stark se met à faire, au lieu de construire il détruit.


  5. L'accent des jumeaux Maximoff


    Le pseudo-accent de Pietro et Wanda Maximoff est la pire chose du film. Ce n'est qu'un détail, certes mais on sent que c'est faux et qu'on préférerait les entendre sans cet accent slave.


  6. Un brillant docteur meurt sans raison


    Voilà, en gros deux personnes meurent pour le plaisir d'Ultron. C'est assez dommage parce que personne ne semble avoir été affecté par la mort de ce personnage.


  7. Rien sur Loki


    Depuis Thor : Le Monde des Ténèbres, nous n'avons plus aucune nouvelle de Loki, qui s'est enfin emparé du trône d'Asgard, et c'est un peu dommage d'avoir à attendre jusqu'au prochain film Thor : Ragnarok pour avoir une petite pointe de charisme en plus dans un film des Studios Marvel.


  8. Le placement de produit trop visible


    • Le premier grand placement de produit que l'on voit dans le film, c'est le casque Beats by Dr. Dre que Bruce Banner a sur ses oreilles pour se calmer en écoutant de la musique classique.
    • Par la suite, plusieurs produits Samsung sont mis en avant (tablette et smartphone essentiellement) mais d'autres produits apparaissent plus furtivement, plus de détails dans cet article.
    • La scène de combat entre Hulkbuster et Hulk regorge de quelques placements de produits assez légers entre les camions et quelques murs.


  9. L'absence de Pepper et Jane


    "Elles avaient mieux à faire, à travers le monde". Voilà l'excuse de Thor et Tony Stark…


  10. L'envie de vouloir en faire trop


    À force de vouloir en faire plus, les Avengers pourraient bien commencer à perdre de l'intérêt si le concept n'évolue pas encore. Joss Whedon a déjà fait évoluer les Avengers mais il manque un petit quelque chose qui devra impérativement venir plus tard…


Avengers : L'Ère d'Ultron est un très bon divertissement. Pas forcément le meilleur mais parmi les meilleurs films Marvel sortis au cinéma ces dernières années. Chaque personnage a son propre moment dans le film et sait l'exploiter comme il le faut avant de se séparer à nouveau pour les prochains films.


Le film dure assez longtemps mais va au bout d'une idée qu'il se fixe et tente de chercher le plus loin possible pour plaire au grand public autant qu'aux fans les plus passionnés des comics Marvel. Plusieurs personnages apparaissent, nouveaux comme anciens, pour notre plus grand plaisir d'en découvrir plus.

Joss Whedon clôture bien la Phase 2 Marvel avec de l'émotion : de la joie en plein début, de la tristesse en fin de film, du doute tout au long du film et du rire en plein milieu. Durant notre projection, ces émotions se ressentait avec les réactions de la salle : souvent éparpillées mais aussi plusieurs fois très synchronisées (pour les moments les plus drôles). Mes scènes préférées restent celles qui sont centrées sur le Mjölnir, deux en particulier.


En tout cas, l'Ère des Comic Book Movies comment bel et bien maintenant avec une Phase 3 Marvel qui commence bientôt et DC Comics qui approche. Chaque jour de nouveaux fans se mettent à regarder ces films, celui-ci n'a donc rien à craindre au niveau des chiffres qu'il engrangera au box office même si l'ambiance n'est plus la même que lorsque le public avait découvert les Avengers en 2012…

PS: Ce n'est pas tout récent, mais je pense que c'est la meilleure analyse du film AVENGERS : L'ÈRE D'ULTRON !



Publicité



Accepter
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.