Cinéma   Séries/TV   Streaming   Mangas   Comics   Événements   Jeux vidéo Gaming   Cartoons
Worlds of DC Sorties MCU Swipe CS
L'équipe
6.5
10
Un peu de tout, trop de tout ?
Mohamed Mir 3 mai 2022 15:55

Maintenant que le Multivers est censé être au centre de la Phase 4 de Marvel Studios, tous les contenus s'y frottent mais Doctor Strange 2 est censé en être la pierre angulaire.

Étant donné que c'est la suite direct de Spider-Man No Way Home et en même temps qu'il est censé donner forme au prochain film du MCU, ce Doctor Strange 2 est-il à la hauteur et va-t-il réussir le pari de faire toujours plus grand et plus abouti ? Sam Raimi est-il toujours à la hauteur lorsqu'il s'agit d'adaptations de super héros ?

Les points positifs

  1. Un esprit léger mais trop enfantin

    Malgré le sujet très sérieux du multivers, le film réussit à garder un ton assez léger d'un point de vue général permettant de garder une part d'espoir. Cela n enlève rien au fait que le film des sujets sérieux abordés et importants mais ces petits moments permettent de justement mieux profiter de ceux qui sont plus catastrophiques.

  2. Elizabeth Olsen continue de montrer sa gamme

    Après avoir pu brillé dans les 9 épisodes de sa série WandaVision, l'interprète de Wanda Maximoff continue de montrer une nouvelle facette à son personnage. certes certains éléments pourront ne pas plaire à tout le monde mais il faut admettre qu'elle réussit à montrer exactement la puissance et la terreur que Scarlet Witch pourrait insuffler, si elle le voulait vraiment.

  3. Un voyage visuel original

    Là où ce film peut briller, tout en posant des questions, et en faisant un peu rire, c'est l'exploration du Multivers. Nous explorons vraiment 4 univers dans cette aventure et à un moment, nous passons par une étape qui nous fait passer rapidement à travers plusieurs univers très rapidement. Certains d'entre eux n'ont absolument aucun sens mais c'est très intéressant d'un point de vue créatif à découvrir.

  4. Pour les fans des années 90

    C'est peut être malgré lui mais le film fait beaucoup de références aux années 90 que ce soit d'un point de vue musical ou des références, des films aux séries et même en passant par des procédés visuels, Raimi plonge tête baissée dans cette nostalgie et remplit presque le film de clichés pour donner un nouveau style au film qui oscille entre les jump scares auxquels il nous a déjà habitué aux moments vibrants avec une bande-son qui rappellera beaucoup de souvenirs.

  5. Les Illuminati

    Si la hype m'avait autant envahi que d'autres films comme Avengers Endgame, j'aurais peut être crié lors de leur révélation. C'est probablement l'un des meilleurs moments du film et en plus de révélé une nouvelle facette des personnages, celle-là ouvre de grandes possibilités pour la suite. Si vous pouvez tous les découvrir sans spoilers, ce sera encore meilleur pour votre expérience. Mais sachez que leurs apparences sont énormes, les costumes sont beaux mais… leur passage est assez « abrupte ».

  6. Un Multivers simplifié

    Ce n'est peut être pas vraiment un point positif ni un point négatif mais je préfère le mettre ici, le multivers de Marvel est très simplifié dans la mesure où les personnages existent plus ou moins de manière simultanée et connectée, et qu'il se ressemble de manière générale. Ils ont pratiquement tous le même fonds et surtout cela permet Marvel studios de ne pas trop se perdre en créant des versions alternatives totalement différentes. Ce que je veux dire, c'est que si vous perdez un personnage, il pourrait très bien réapparaître dans un autre univers sans forcément être extrêmement différent de la version que vous connaissez.

  7. America Chavez

    C'est un point très important à mentionner ici, le personnage incarné par Xochitl Gomez est l'un des plus intéressants apportés dans cette histoire. Il y aura 2 moments peut-être clichés mais cela peut notamment se justifier par le fait que le personnage est beaucoup plus jeune que dans les comics, elle n'a que 14 ans. C'est un personnage qui se cherche et qui cherche certaines choses dans sa vie, qui ont un lien avec un événement traumatique qui a lancé toute son aventure. Et malheureusement, je trouve que les critiques de toutes les personnes qui ont été contre ce personnage et des pays qui ont censuré le film à cause de l'appartenance du personnage à la communauté LGBTQ+ n'ont aucun sens sachant que ce n'est ni le sujet de l'histoire ni un élément qui est présenté. Son orientation n'a pas d'influence sur sa personnalité et ce qu'elle vit. Et la fin du film la place dans une position très intéressante pour ses futures aventures !

  8. La première scène bonus : nouveau personnage

    Dans cette première scène bonus, qui pourrait être une continuité de la dernière scène du film, un tout nouveau personnage inédit nous est dévoilé et bien évidemment, une nouvelle aventure s'offre à Stephen Strange. Un concept important a été amené dans le film, ce même concept sera donc probablement l'élément principal d'un troisième film ou du prochain projet Marvel Studios

Les points négatifs

  1. Une promotion qui en dévoile trop ?

    Plus nous approchons de la date de sortie du film et plus les images dévoilent du contenu. Et malheureusement, le contenu qui a été dévoilé ces derniers jours était peut-être trop important pour ne pas garder la surprise. Je parle évidemment beaucoup des Illuminati mais malheureusement, comme l'a expliqué Kevin Feige dimanche soir lors de la conférence de presse du film : c'est impossible de tout garder secret, il faut espérer que les gens aient du bon sens et ne gâchent pas l'expérience des autres.

  2. Un problème de rythme

    J'avais eu la chance de découvrir les 20 premières minutes du film il y a 2 semaines et je trouvais déjà qu'elles étaient à la fois très denses et en même temps trop vagues ; et maintenant que j'ai vu le film en entier, j'ai encore plus l'impression qu'il y a vraiment un problème de rythme. Le film débute de manière très lente avant d'accélérer pour ensuite ralentir à nouveau puis ensuite encore accélérer et ça n'aide pas forcément à rendre l'intrigue très lisse. Bien sûr, c'est en partie compréhensible avec les passages dans les différents univers mais cela ralentit énormément l'appréciation du film.

  3. Entre fan service et retenue

    Il n'y a pas que du bon dans le fait d'avoir du fan de service, c'est dans la continuité de Spider-Man No Way Home que nous sommes aujourd'hui conduits à supporter tout ce fan service. Dans ce cas-là, c'est notamment le fait que beaucoup de choses n'étaient pas nécessaires et qu'en plus de ça, on perd de l'essence même du style qui devait être utilisé pour cette histoire. Donc au lieu d'aller au bout de certaines idées qui pourraient être intéressantes notamment sur l'exploration du style de l'horreur, le réalisateur reprends des éléments clés du cinéma d'horreur et des années 90, voire même très clichés, pour les incorporer à cette histoire : le résultat est kitsch. De plus, Marvel Studios avait précisé que certains contenus devaient être vus avant de s'attaquer à ce film et malheureusement, la série What If…? n'est pas vraiment si nécessaire que ça.

  4. Le gâchis du combat final

    C'est peut-être le plus gros spoiler de cette critique donc je ne le dévoilerai pas mais la résolution de l'histoire et peut être l'une des moins consistante que nous avons pu voir ces dernières années. Non seulement cela rejoint les points précédents, mais cela apporte un autre élément : les clichés ont la vie dure. Encore une fois, Doctor Strange finit par s'en sortir avec un bonne part de positif dans sa vie, même si quelque chose surviendra dans la dernière scène du film mais ce n'est pas forcément le cas pour un autre personnage qui fait beaucoup plus de sacrifices.

Conclusion

Faire un film d'horreur n'est pas pareil que faire un film avec des éléments d'horreur et on le sent ici, Marvel n'est pas totalement prêt à aller jusqu'au bout mais c'est un début. Pour quelqu'un qui n'a pas les références en plein séance, le film sera tout de suite plus appréciable mais si vous êtes de grands fans de l'horreur, vous serez peut être agacés voire déçus.

Je pense qu'il faudra tout de même quelques jours pour digérer le film mais en sortant de la salle je suis toujours plus content qu'après être sorti de No Way Home. Malgré tous ces défauts, il reste moins brouillon que le film précédent, que je trouvais déjà assez brouillon. Mais on retiendra l'introduction d'America Chavez et la cloture de deux chapitres importants : un Stephen et un pour Wanda.

Après qu'ils soient réussis ou non, c'est une autre question qui est assez subjective. Cependant, il faut admettre qu'objectivement, un des deux vous laissera sur votre faim. Certains éléments aident à avoir une histoire épique (les Illuminati et la bande-son) et l'histoire est amenée pour que l'on apprécie encore plus Strange… et, malheureusement, encore moins Wanda.


Publicité



Accepter
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.